La Nouvelle-Zélande


La Nouvelle-Zélande est un pays absolument superbe situé dans l'océan Pacifique, au sud-est de l'Australie. Composé d'environ 700 îles et îlots (dont trois principales : l'île du Nord, l'île du Sud et l'île Stewart), il s'agit d'un des pays les plus rapprochés de l'Antarctique. Les îles sont recouvertes d'une végétation luxuriante subtropicale et peuplées d'animaux qu'on ne retrouve nulle part ailleurs sur la planète. Le tuatara, seul survivant d'une espèce de reptiles qui a vécu il y a 200 millions d'années, le weta cette énorme sauterelle préhistorique aussi appelée «demon grasshopper» et le kiwi ce petit oiseau nocturne qui a perdu ses ailes sont tous des exemples de cette faune unique au monde.


Carte de la Nouvelle-Zélande


Chronologie


Il y a environ 80 millions d'années, les îles qui deviendront la Nouvelle-Zélande se séparent du continent préhistorique Gondwana et se retrouvent isolées du reste du monde. Une faune et une flore uniques survivront sur ces îles jusqu'à nos jours. L'absence de mammifères (à l'exception d'une petite chauve-souris d'origine australienne) permettra le développement d'espèces étranges d'oiseaux. Le kiwi, oiseau nocturne devenu le symbole du pays, abandonne la capacité de voler et trouve sa subsistance sur le sol humide des forêts. Certains oiseaux atteignirent des dimensions gigantesques. Le moa, plus grand oiseau du monde, pouvait mesurer jusqu'à 3 mètres de haut.

En l'an 186 : Un volcan de l'île du nord explose littéralement sous la pression du magma, détruisant tout dans un rayon de plus de 50 kilomètres. De lointains chroniqueurs des empires romains et chinois observent des couchers de soleil rouges-sang, causés par les cendres de l'explosion. Au lieu du volcan se trouve aujourd'hui un énorme trou rempli d'eau; le lac Taupo.

Vers l'an 1000 : Les premiers polynésiens arrivent sur ces îles oubliées, ce sont les ancêtres des Maoris. Une chasse intense de leur part causera l'extinction des moas géants. Au cours des siècles, la culture maori développe ses propres croyances, sa propre langue et un art unique.

1642 : L'explorateur hollandais Abel Tasman aperçoit une partie de la côte. La découverte est nommée «Nieuw Zeeland».
MAORI


1769 : L'explorateur britannique, le capitaine James Cook, est le premier Européen à débarquer en Nouvelle-Zélande et à en explorer les côtes. Il prend possession des îles au nom du roi George III. Seulement huit semaines après l'arrivée de Cook, l'explorateur français Jean de Surville atteint les côtes du pays à bord du navire le Saint-Jean-Baptiste.

1772 : L'explorateur et navigateur français Marc-Joseph Marion du Fresne atteint la Nouvelle-Zélande dans le but d'établir des relations commerciales avec les Maoris. Les Français établissent trois camps et documentent la vie et les coutumes des Maoris dans leurs récits de voyage. Puis, sans provocation apparente, Marion et plusieurs Français sont assassinés. Les Français brûlent plusieurs villages pour venger leurs compagnons puis quittent le pays. Une bouteille est enterrée sur l'île Moturua, dans laquelle se trouve un document par lequel ces intrépides Français réclament possession de la Nouvelle-Zélande au nom de la France. La bouteille demeure introuvée jusqu'à ce jour.

Paysage 1790: Mise sur pied de plusieurs industries, dont la chasse à la baleine et au phoque, l'industrie forestière et l'industrie du lin. Les Britanniques introduisent bestiaux (moutons, boeufs et chevaux), volailles et plantes d'origine européenne. Le choc est violent et plusieurs espèces d'oiseaux et de plantes uniques au monde disparaissent ou se retrouvent menacées.

Début 1800: Établissement de plusieurs missions dans le but de convertir les Maoris au christianisme. L'introduction des mousquets et de la poudre provoque une série de guerres entre les tribus maoris (ou «iwi s»).


1827 : Jules-Sébastien-César Dumont d'Urville atteint la Nouvelle-Zélande avec la mission de d'explorer et d'établir des cartes précises de ses côtes. Il nomme sa frégate l'Astrolabe, même nom que celui de Bougainville qui explora le Pacifique 50 ans plus tôt. Ses cartes et son grand respect à l'égard des Maoris font de ses voyages de brillants succès. Il découvre la Passe des Français (French Pass) et l'île qui porte aujourd'hui son nom (malgré le fait qu'il aurait préférée qu'elle garde son nom maori d'origine).

1835 : Environ 34 chefs maoris unissent leurs iwis et signent une déclaration d'indépendance de la couronne britannique.

1838 : Arrivée du père Jean-Baptiste-François Pompallier, fondateur de la première mission catholique de Nouvelle-Zélande et premier évêque du pays.

1838 : Le chasseur de baleine Jean-François Langlois achète des terres de la péninsule Banks des tribus locales. En 1839, la France accorde sa permission à l'établissement d'une colonie à Akaroa, aussi nommée Port Louis-Philippe (en l'honneur du roi). Les 63 colons arrivèrenent sur les lieux en 1840 et fondèrent le premier et seul établissement français de Nouvelle-Zélande.

1839 : Fondation de Wellington, premier établissement britannique et future capitale du pays.

1840 : L'historique Traité de Waitangi est signé entre la vaste majorité des chefs maoris (environ 500) et le gouverneur Hobson, représentant de la reine Victoria. La souveraineté britannique est désormais proclamée.

1852 : L'Acte constitutionnel de la Nouvelle-Zélande est voté, mettant ainsi sur pied une chambre des représentants et les six premières provinces.
ARMOIRIES


1860 : Suite à des conflits territoriaux entre le gouvernement et les Maoris, plusieurs iwis prennent les armes. La guerre civile éclate et dure quatre ans. En 1864, en guise de représailles, le gouvernement confisque un grand nombre de territoires maoris.

1870 : Les dernières troupes britanniques quittent le pays. Le gouvernement Vogel encourage la construction de chemins de fer et l'immigration.

1876 : Les provinces sont abolies.

1886 : Le mont Tarawera entre en éruption, causant la mort de 153 personnes.

1893 : Les femmes néo-zélandaises sont parmi les premières à obtenir le droit de vote.

1914-18 : La Nouvelle-Zélande participe à la Première guerre mondiale et 3700 jeunes hommes y perdront la vie. L'épidémie d'influenza fait 8500 morts.

Napier 1931 : Un terrible tremblement de terre dans la baie de Hawke détruit complètement la ville de Napier et cause la mort de 258 personnes.La ville sera presque entièrement rebâtie dans le style «Art Déco».

1939-45 : Le pays, toujours fidèle à la mère patrie, participe à la Seconde guerre mondiale et sera de toutes les batailles. Les pertes humaines per capita se situent parmi les plus hautes de tous les pays participants.


1947 : Le Parlement adopte le statut de Westminster, déclarant son indépendance mais conservant son allégeance à la couronne britannique.

1952 : La population atteint deux millions d'habitants.

1961 : Aboliton de la peine de mort.

1965 : Signature du traité de libre-échange Nouvelle-Zélande / Australie.

1973 : La population atteint trois millions d'habitants.

1975: Première parution de la plus célèbre bande dessinée néo-zélandaise: Footrot Flats.

1985 : La politique anti-nucléaire de la Nouvelle-Zélande amène le pays à interdire ses ports aux navires militaires américains. La même année, deux agents secrets français font sauter le navire «Rainbow Warrior» de Greenpeace dans le port d'Auckland.

1990 : Le gouvernement se lance dans une grande ère de privatisation des entreprises d'état.

1995 : La reine d'Angleterre, Elizabeth II, offre ses excuses au peuple maori et restitue une bonne part des territoires revendiqués par ceux-ci.

1997 : Pour la première fois, une femme est élue à la tête du pays; Jenny Shipley. La population nationale atteint 3,6 millions d'habitants.
WELLINGTON



Le capitaine James Cook

Ma page sur la BD de Footrot Flats

Retour à la page principale

Plan du site


Le canevas pour la carte de la Nouvelle-Zélande provient du site «Quick Maps» de ITA et est utilisé avec leur permission.


Pour en savoir plus sur la Nouvelle-Zélande, je vous suggère ces liens:

New Zealand on the Web: l'ultime site sur le pays des Kiwis. Venez faire la visite virtuelle!

Art Déco Napier: un coup d'oeil à la ville Art Déco par excellence, Napier.

agneau
This New Zealand WebRing site is owned by Patrick Couture
New Zealand Webring - Putting Kiwis First
NEXT | SKIP | RANDOM | NEXT 5 | PREVIOUS | JOIN