Films sur l'histoire
du Québec



Si vous êtes à la fois cinéphile et amateur d'histoire québécoise, alors cette page est pour vous. Voici quelques-uns des meilleurs films dans lesquels vous pourrez voir un chapitre de notre passé reprendre vie sous vos yeux.

St-Denis dans le temps... (1969)
Réalisateur: Marcel Carrière
Résumé: Ce film historique reconstitue, en l'inscrivant en pleine actualité, la bataille de Saint-Denis, au Québec, une des rares victoire des Patriotes lors d'une rébellion désastreuse contre les Anglais, qui ensanglanta le Bas-Canada au siècle dernier. Ce film rompt avec le temps et jette dans la mêlée, outre les combattants, l'idylle de deux jeunes Québécois typiques - Gilles, le pragmatique d'esprit bourgeois et Marie-Claire, l'idéaliste révolutionnaire -, une manifestation indépendantiste filmée sur le vif, au Québec, en 1967, des témoignages et divers documents historiques. Un film qui interroge le passé pour éclairer le présent.


Les ordres (1974)
Réalisateur: Michel Brault
Résumé: Octobre 1970. Le Front de Libération du Québec (FLQ) kidnappe deux personnalités politiques. Devant l'incapacité des forces politiques à gérer la crise, le gouvernement du Canada adopte la Loi des Mesures de Guerre. L'armée canadienne envahit les rues de Montréal! En quelques heures, en pleine nuit, 450 personnes sont arrêtées et emprisonnées sans aucun chef d'accusation et sans mandat. Ces femmes et ces hommes innocents sont soumis à l'humiliation et à la torture. Inspiré de faits vécus, ce film-choc raconte l'histoire de cinq d'entre eux... (Prix de la Mise en Scène, Festival de Cannes, 1975).

Le confort et l'indifférence (1981)
Réalisateur: Denys Arcand
Résumé: (Documentaire). Couvrant les événements de 1980, le cinéaste sort la défaite référendaire du Parti québécois de son contexte local et la confronte au jugement de l'Histoire, en la soumettant au feu d'une critique acerbe sous la forme de citations extraites de l'oeuvre historique de Nicolas Machiavel (magnifiquement interprété par Jean-Pierre Ronfard).
extrait du film

Les tisserands du pouvoir (1988)
Réalisateur: Claude Fournier
Résumé: Un million de Québécois partirent un jour... pour toujours! Comme des milliers de Canadiens français au début du XXe siècle, la famille Lambert quitte sa terre rocailleuse du Québec pour trouver une vie meilleure dans les usines de textile de la Nouvelle-Angleterre. Plusieurs des meilleurs acteurs du cinéma québécois sont réunis pour vous faire découvrir le destin des «Francos», ces Québécois de Nouvelle-Angleterre qui sont aujourd'hui les ancêtres de près de 14 millions d'Américains.


Québec... un peu... beaucoup... passionnément... (1989)
Réalisateur: Dorothy Todd Hénaut
Résumé: (Documentaire). L'histoire du nationalisme québécois à travers le regard et l'expérience de Pauline Julien, chanteuse, et Gérald Godin, poète et politicien, tous deux engagés à promouvoir la cause de l'indépendance du Québec. Version originale anglaise: A Song for Quebec.


Nelligan (1991)
Réalisateur: Robert Favreau
Résumé: Une évocation brillante et sensible des moments les plus déterminants de la vie du célèbre poète maudit québécois, qui met l'accent sur sa relation trouble avec sa mère et ses rapports avec le père Seers, un imprimeur érudit. Ce film dépeint également le Montréal du début des années 1900.


Robe Noire (1991)
Réalisateur: Bruce Beresford
Résumé: Cette production australienne vous plongera aux origines de la Nouvelle-France. Le Père Laforgue, tout juste arrivé en Nouvelle-France, accompagne un groupe du Huron vers une mission catholique. Mais le voyage tourne au pire lorsque le petit groupe est attaqué par des guerriers iroquois. Avertissement: contient des scènes d'extrême violence et de nudité. Version originale anglaise: Black Robe.


Le Mouton Noir (1992)
Réalisateur: Jacques Godbout
Résumé: (Documentaire). Cette fascinante chronique de l'après-Meech dresse le bilan politique d'une année qui s'annonçait comme un tournant majeur dans l'histoire du Québec et du Canada. De St. John's à Vancouver, le cinéaste observe et questionne. Des hommes politiques (Robert Bourassa, Jacques Parizeau, Lucien Bouchard...), des présidents de commissions (Claude Béland, Jean Allaire, Keith Spicer...), des politicologues (Daniel Latouche, Philip Resnick...), des jeunes militants. Entrecoupé d'extraits de films reconstituant la vie des grands hommes politiques (Sir Georges-Étienne Cartier, John A. Macdonald, Louis-Joseph Papineau...), ce long métrage documentaire établit un éloquent parallèle entre les discours d'aujourd'hui et ceux d'hier.

Octobre (1994)
Réalisateur: Pierre Falardeau
Résumé: Le 10 octobre 1970, quatre militants du Front de Libération du Québec kidnappent le ministre du Travail et de l'Immigration. Une semaine plus tard, la police retrouve le corps du ministre dans le coffre arrière de l'automobile qui a servi à l'enlèvement. Que s'est-il passé exactement pendant cette semaine? Pourquoi? Comment? Dans quelles circonstances?
affiche

La Liberté en colère (1994)
Réalisateur: Jean-Daniel Lafond
Résumé: (Documentaire). Quatre personnages, qui furent au début des années 70 les acteurs d'une période mouvementée d'affirmation nationale au Québec, nous proposent un regard sur leur engagement social et politique. Au fil de leurs échanges, de séquences d'archives et de chansons de Plume Latraverse, on retrouve, le temps d'un film, Pierre Vallières, Charles Gagnon, Francis Simard et Robert Comeau.


Quand je serai parti vous vivrez encore (1999)
Réalisateur: Michel Brault
Résumé: À l'automne de 1838, François-Xavier Bouchard et plusieurs de ses compatriotes sont capturés. Jugés par un tribunal militaire, 12 Patriotes sont pendus devant la porte de la prison, sous les yeux horrifiés de leurs compagnons. Pendant plusieurs mois, des dizaines d'autres Patriotes, eux aussi condamnés à mort, attendent dans l'angoisse une exécution qui ne viendra jamais. Le film est inspiré des journaux authentiques de ceux qui vécurent ces événements.

affiche 15 février 1839 (2000)
Réalisateur: Pierre Falardeau
Résumé: Après les soulèvements de 1837-1838, plusieurs patriotes sont faits prisonniers par l'armée britannique. Le film relate les 24 dernières heures de la vie de Marie-Thomas Chevalier de Lorimier ainsi que quatre de ses compatriotes.


À HAUTEUR D'HOMME (2003)
Réalisateur: Jean-Claude Labrecque
Résumé: (Documentaire). Hautement controversé, ce film est un exercice de transparence politique sans précédent. Le premier ministre du Québec et chef du parti québécois, M. Bernard Landry, accepte que des caméras le suivent en coulisse pendant la campagne électorale de 2003. On se retrouve dans l'intimité du chef d'état alors qu'il élabore ses stratégies électorales, se pratique pour le grand débat télévisé et discute avec son entourage de sa frustration face au harcèlement de certains journalistes. Suite à la parution du film, lorsqu'on lui a demandé s'il regrettait l'expérience, M. Landry répondit: «la transparence en démocratie ne peut être une erreur. Si cela permet de faire progresser le débat dans le monde politico-médiatique, ça ne sera que meilleur pour la société».






Plan du site

Retour à la page principale

Culture québécoise